Rechercher
  • Evelyne Damé

Un étrange parfum de maquis - Chantal B. Grisoni



Mon impression :

1943-1945, Dans la tempête de cette sombre période de l’Histoire, certains hommes laissent libre cours à leurs pulsions les plus basses. Mais sur cette île où règne l’omerta, le silence enterre à jamais les secrets de famille. A jamais ? Quel que soit le temps qu’elle mettra, la vérité sortira toujours du puits où on croyait l’avoir enfermée, ouvrant enfin la porte de la liberté à ceux qui vivaient dans son ignorance.





Extraits :

1er extrait : 12 avril 2017,

"A Monsieur Antoine

Monsieur,

J’étais auprès de votre maman quand elle a choisi de partir…

En vivant auprès d’elle ces dernières années, j’ai appris à la connaître, à l’aimer. A la fin il n’y avait plus que le désenchantement de celui qui a vu l’espoir s’amenuiser peu à peu. Elle était perdue dans un océan sombre, sans espace ni limite. Ce matin, en ouvrant mon vestiaire, je me suis souvenue des carnets qu’elle m’avait confiés « afin qu’ils ne tombent pas dans de mauvaises mains » disait-elle.


2 -ème extrait : Aujourd’hui, à cinquante-sept ans, quel intérêt avait-il à connaître la vérité, si vérité il y avait … ?

Après les avoir mis dans son sac à dos, il partit crapahuter au milieu de cette nature sauvage... Il atteignit la bergerie en ruine qui avait appartenu à sa famille… Il s’assit…Les voix des disparues l’exhortaient à ouvrir ces carnets, à écouter une dernière fois sa mère.

Antoine ne se fit plus prier…

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout